Maville.com  par  Ouest-France
Info

Le bio ambulant démarre au petit trot

...
photo tenant les percherons par la bride, fabrice vanderschooten et christopher mauduit avec vincent gaignard qui construira la roulotte et louis basty, formateur attelage au haras national du pin.

Tenant les percherons par la bride, Fabrice Vanderschooten et Christopher Mauduit avec Vincent Gaignard qui construira la roulotte et Louis Basty, formateur attelage au Haras national du Pin.

Une roulotte et deux percherons sillonneront bientôt les rues de Caen et de la côte. Dans ce drôle d'attelage, Hippo Facto vendra des jus de fruits et de légumes, des soupes et des tartines aux saveurs bio.

L'initiative

« Ça me trottait dans la tête depuis un moment. » Évidemment, une fois l'idée lancée, le cheval ne pouvait pas être bien loin. Remarquant qu'« il n'existait pas de vente à emporter bio », Christopher Mauduit et Fabrice Vanderschooten ont commencé à réfléchir. Ce sera Hippo Facto, vente ambulante en roulotte tractée par deux percherons.

Leur « véhicule » n'est pas encore construit. Il prendra forme cet été à l'atelier Archimède de Vincent Gaignard installé à Isigny-sur-Mer. Mais Christopher et Fabrice savent déjà ce qu'ils y vendront : des jus de fruits et de légumes, des soupes, des tartines... « Le tout issu de l'agriculture biologique et si possible locale », insistent les deux compères qui se connaissent depuis dix ans. Ils ont longtemps collaboré dans le milieu culturel. Le festival Cap Latino, c'est eux.

Caen-Courseulles-Ouistreham

Cavalier soigneur de formation, Fabrice Vanderschooten mènera l'attelage. Deux percherons seront bientôt achetés dans l'Orne ou dans l'Eure. Pour les former à la « conduite en ville », Hippo Facto bénéficiera de l'aide du Haras national du Pin (Orne) et de Louis Basty, formateur en attelage. Quand les chevaux et le menu seront prêts, la roulotte prendra la route, à partir du 4 novembre.

Basée à Douvres, la société coopérative de production Hippo Facto travaillera au petit trot dans un triangle Caen-Ouistreham-Courseulles : « Nous serons le mercredi et le vendredi à Caen, place de la République et le dimanche sur la côte, indique Christopher Mauduit. Nous ferons un roulement entre Bernières, Lion et Courseulles. » Hippo Facto espère aussi poser ses roues et ses sabots du côté des foires, des festivals, des salons, des colloques mais aussi des mariages « avec des jus d'honneur ». Sans oublier l'opportunité représentée par les Jeux équestres mondiaux de 2014.

Hier matin, place de la République, Louis Basty et le Haras du Pin ont amené deux percherons et un vieil omnibus pour une présentation animée et musicale du projet. Soixante-dix villes utilisent déjà les chevaux pour la police montée, le ramassage scolaire, la collecte sélective des déchets... Il y aura bientôt la vente ambulante. Le spécialiste de l'attelage en est ravi : « Dès qu'il y a une nouvelle filière, on est là pour aider. »

 
Sébastien BRÊTEAU.   Ouest-France  

Donnez votre info

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Caen

Aujourd'hui sur maville

Exprimez-vous !

DEBAT. Faut-il reculer l'âge de départ à la retraite ? 185
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Suivez-nous !

suivez-nous sur twitter !
Retour en haut